FAQ SharepointConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 2, nombre de questions : 46, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireBusiness Data Catalog


Le business data catalog est un composant inclus dans MOSS 2007 (pas dans WSS) permettant d'interfacer Sharepoint avec des bases de données et des web services. Il permet de centraliser l'acquisition de données au sein de Sharepoint et de gérer la sécurité liée à cette acquisition également dans Sharepoint.


Le BDC peut aussi être considéré comme une couche d'abstraction car il peut s'interfacer avec moteurs de bases de données différents mais la manière de travailler avec le BDC ne changera pas d'un iota.


Enfin, outre l'acquisition de données proprement dites, le BDC est livré avec une panoplie de WebParts disponibles dans la " Webpart Gallery " et regroupé dans la catégorie " Business Data ". Ces WebParts permettent de lister ces données sous toutes les formes puisqu'on peut utiliser la puissance des vues/filtres comme avec les listes normales.


On peut également utiliser le BDC pour lier des listes Sharepoint à des données externes. Il suffit de créer des colonnes de type " business data ".


Le BDC n'a par contre pas été conçu pour mettre à jour les données externes car Microsoft est parti du principe qu'offrir une interface pour intégrer " en lecture " des systèmes tels que SAP, CRM etc… suffisaient amplement puisque ces outils ont déjà leurs propres couches applicatives permettant d'encoder/mettre à jour les données.
Donc, le BDC relève bien de l'acquisition de données uniquement.

Créé le 1er mai 2007  par Stephane Eyskens


Pour l'instant, Microsoft n'a pas développé d'outil permettant de créer un business data catalog de manière automatisée. Ils ont préféré développer des APIs permettant aux tiers de concevoir des outils.


Actuellement, il faut créer un document XML qui contient toute la structure du BDC et il faut le faire…manuellement.
Il existe bien l'un ou l'autre outils payants mais ne fournissant pas de version d'évaluation digne de ce nom.


On peut par contre se baser sur les exemples fournis dans le starter kit et sur les différentes screencasts traitant ce sujet (voir forum Sharepoint) pour créer son propre BDC.

Créé le 1er mai 2007  par Stephane Eyskens


L'api "runtime" (Microsoft.Office.Server.ApplicationRegistry.Runtime) permet d'accéder au BDC par le code que ce soit pour les besoins d'un contrôle ASP.NET ou d'une application Windows/Console classique.


L'api "metadata" (Microsoft.Office.Server.ApplicationRegistry.MetadataModel) permet de générer du Metadata pour produire le fichier XML qui sert à injecter le BDC dans Sharepoint.
Malheureusement, ces APIs étant très peu documentées car très récentes, elles ne sont pas évidentes à manipuler.

Créé le 1er mai 2007  par Stephane Eyskens
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2007 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.